H
ello par ici, j’espère que tu vas bien. Je ne sais pas si tu te souviens mais j’ai fais cette boulette début juin en annonçant fièrement que je me lançais dans cette idée débile de mois sans achat. Aujourd’hui je reviens donc avec un petit bilan de ma folle tentative.


Jour 1: Je suis déterminée, tout se passe bien. Une petite balade sur Paris avec ma copine Charly qui va m’empêcher d’y penser (ou pas). La journée commence bien j’ai de nouvelles chaussures je suis certaine que ça va être top. Je sors, j’attends le RER et mes nouvelles chaussures commencent à me faire mal… ça va passer ( ?!). Arrivée sur Paris j’ai encore mal, mais je résiste (je prouve que j’existe)… mais après la séance photo j’ai vraiment trop mal, direction les Halles et je me prends une paire de sandales chez H&M pour 9€90, un achat obligatoire je te le jure… mes pieds étaient en sang dans ma paire de pompe.

Jour 4 : Heu les courses on est d’accord que ça ne compte pas ?! Je suis arrivée à ne pas acheter ce vernis super joli nude, dont j’ai 6x la déclinaison. Et j’ai même résisté aux ventes privée en vidant mon panier, mais j’avais à mort besoin d’un aspirateur.
Jour 5 : Ah… bon et bien je dois rentrer à Lyon. J’ai le moral dans les chaussettes donc il me faut des sandales! Bah oui on ne porte pas de sandales avec des chaussettes, donc du coup je n’aurais plus le moral dedans CQFD, et puis ça ne compte pas j’ai un bon d’achat.



Jour 7 : Retour à Lyon, il fait beau et on sort en ville. Ma sœur et sa mini brioche qui arrive dans quelque jour à besoin d’une robe mais qui ne fasse pas trop maternité non plus. Direction les magasins et là le drame… Je n’ai pas de maillot vu que je n’avais pas prévu d’être en vacances. Heureusement H&M est là et 24€ plus tard je ressors avec mon seul vrai achat de cette première semaine du « Moi sans achats».

Semaine 2 : Je traîne instinctivement sur mes applis mais je résiste, non c’est non ! Je suis une fille forte et je ne craquerais pas devant cette robe ultra canon sur Showroomprivé.com… non non !
Semaine 3 ½… les cadeaux on est d’accord que ça ne compte pas… Puis c’est quoi cette idée qu’ils ont eu de naitre en été.  Et en plus je n’ai plus rien à me mettre, j’ai pas juste pris du poids, j’ai gonflé à cause de la chaleur. Je me cherche un pantalon et… oh le joli haut avec des pompons ! Je le veux. J’ai craqué… Je suis faible. Mais « Le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder » non ?! 

Semaine 4 : On est toujours d’accord que les bons d’achats et les partenariats ça ne compte pas ? Mais ça aide quand même beaucoup à ne pas mourir d’envie. Du coup quelques nouveauté mais promis je n’ai rien dépensé.
Semaine 4 ½ Pourquoi il faut que les vêtements pour bébé mignon pour ma nièce se pointent devant moi comme ça quand j’ai pas de sous?! Je n’ai pas résisté jusqu’à l’apparition surprise d’un body/jupette à motif flamands rose et une robe poussin achetée pour combler le trop de rose tue le rose.

Semaine 5 : J’ai plus ou moins résisté, pas de soldes à l’heure où j’écris. Je suis plutôt contente quand même, on va tenter le total no-buy en juillet, peut être que pour y arriver je vais m’exiler dans un temple bouddhiste sans internet ni boutiques ?!

Résultat de recherche d'images pour "shoes addict"

LE BILAN : achevez-moi!!! Bon on va quand même dire merci aux collab’ que j’ai pu avoir ce mois-ci qui m’ont bien sauvée de la crise, mais pas que. Déménagement = gros gros tris du dressing, plein de jolies pièces/sac et chaussures retrouvés dont j’avais soit oublié l’existence, soit remisé et parfois même jamais porté alors que j’adore. Un gros travail sur moi-même qui m’a aussi permis de me poser plus de questions sur mes besoins et mes envies.  Du coup mois de juillet je repars pour un tour, avec un peu de chance j’arriverais vraiment à me retrouver au fin fond de l’Amazonie à ne rien avoir à acheter sauf de la bouffe, et peut être ma survie au sein d’un groupe de pygmées.

Sur ces belles paroles, je vais te laisser et préparer ma consultation post-traumatique lié à mon manque, et ma réunion des shoppaholic anonyme! Je te dis à très vite pour de nouvelles aventures.