H

 

ello par ici, j’espère que tu vas bien. Alors oui, j’avais prévu l’an passé d’en faire plus souvent, et j’ai faillis… Mais il est de retour car je sais que tu l’aime, le Making Of made in Nawak Land est de retour. Au programme de la rigolade, des gens qui passent sur tes photos, mais surtout des poses WTF que tu te demandes même ce que j’ai pris. Un grand merci à Roxane, Clara, Julia et Charly pour ces supers moments.


Ce mois-ci aurait vraiment pu être chaotique mais j’ai eu la chance d’être bien entourée et donc mon retour à Lyon n’en a été que plus formidable. Revoir les copines et retrouver mes habitudes (et les goûters) avec elles, m’a fait beaucoup de bien. C’est aussi pou rcela que j’avais envie de terminer le mois avec le retour du Making Of, parce que c’est tout de même mieux que ce soit sur une note de folie.

Ces derniers mois, j’ai un peu mis à mal le blog, par manque de temps souvent, mais je n’avais vraiment pas envie de l’abandonner et je suis contente de le retrouver. Je me suis un peu tâter ce mois-ci à reprendre le même rythme d’avant qui me convenait plutôt bien et nos petits rendez-vous. Je prépare de nouvelles choses, et j’hésite encore à les lancer maintenant ou bien à la rentrée, mais étant une éternelle impatiente je crois que ça va être difficile pour moi d’attendre. Je vais quand même tenter car j’ai envie de faire les choses bien, et ne pas bâcler. Je garde donc le secret pour l’instant et Dieu sait que c’est dur pour moi. Je me suis aussi pas mal posé de questions car IG est devenue une vraie catastrophe, et ça a remis en question pas mal de choses, mais j’ai décidé de ne plus m’en soucier et de continuer à faire les choses comme tu aimes les voir ici et sur IG. Tant pis pour celles qui ne sont pas honnêtes.


Sur ces belles paroles, je te laisse admirer… j’ai pas de mots! Et je te dis à bientôt pour de nouvelles aventures!

Attends je perd mes fringues!

 Quand tu veux te prendre pour M. Jackson, mais en fait non!


 Quand t'es grave amoureuse du mur, à tel point que tu le colle (ou que tu n'arrive pas à te lever)


 Quand ta bouche et ton corps ont déclaré leur indépendance vis à vis du reste de ta tête, mais qu'au final ça ne change pas grand chose, t'es toujours aussi dérangée...


Merci d'être toujours là, malgré mes cases en moins!